Ouvert à des personnes qui souhaitent mûrir un projet ou simplement s'évaluer au contact de la réalité et de l'expérience d'autres qui ont fait le chemin avant eux, le compagnonnage est une sorte de "tour de France" dans les entreprises du réseau Repas*, destiné non à apprendre un métier mais à transmettre des valeurs au cœur du projet coopératif.

Pour la deuxième année consécutive, un nouveau parcours :

- plus de temps pour des apports structurants et des échanges de fond sur les questions de la coopération ;

- une période plus longue pour construire son propre parcours au sein des structures, seul ou en groupe.

 

Le compagnonnage alterne entre immersions individuelles, groupes action et regroupements.

 

Huit-mois pour ouvrir d’autres possibles, transmettre curiosité et courage, goût de l’initiative et sens des réalités.

A partir de cette sensibilisation, des idées et des projets « utopiques » peuvent trouver une réalité.

 

Le compagnonnage permet chaque année d'accueillir une vingtaine de compagnons et compagnonnes.

En 2019, il aura lieu du 13 février au 28 octobre et la date limite d'inscription est le lundi 24 septembre 2018 
 

Comment transmettre et affirmer notre culture d'entreprise en contribuant à la réalisation de nouvelles alternatives concrètes ? Cette question ainsi que de nombreuses demandes de stages dans les structures ont amené REPAS à concevoir en 1997 un parcours dans les entreprises, organisé sous la forme d'un "compagnonnage alternatif et solidaire". Depuis plus de 20 ans, le Réseau d'Échanges et de Pratiques Alternatives et Solidaires regroupe une trentaine d'entreprises dans toute la France. Celles-ci ont concrètement mis en œuvre des pratiques économiques gardant une distance sur le profit et la course à la consommation.

Elles inscrivent leur sens dans le concret de pratiques libres et solidaires et se reconnaissent d'une culture commune bien qu'elles aient des métiers et des organisations d'équipe différents.

* Le réseau Repas est un Réseau d’Échanges et de Pratiques Alternatives et Solidaires qui regroupe différentes structures (GAEC et SCOP agricoles, coopératives, associations loi 1901, ...)  expérimentant des rapports au travail et à l'argent différents et centrés autour des questions de l'humain et de son action sociétale, s'investissant dans la dynamique de leur territoire, proposant de nouvelles façons de s'approprier compétences et crédibilité.

 

Découvrez sur le site du réseau Repas, le témoignage de Mathilde, 1ère compagnonne Repas du Champ Commun, en Bretagne - documentaire de l'Atelier des Passeurs d'image et de sons, par Stéphanie Crépin et Patrice Olivo.

 

Renseignements, liste des entreprises, modalités du parcours, inscription, dossier de candidature
Vous aimerez aussi...