8 064 adhérents, 500 000 contacts actifs sur ses réseaux sociaux et numériques, 8 566 donateurs...

Le réseau Agir pour l'environnement, qui vient de tenir son assemblée générale et qui fête aussi ses 20 ans, vient de renoncer à tout soutien public à partir de 2017. Les dons (budget 2016 : 600 620 euros) lui suffisent désormais pour fonctionner en totale indépendance.  

Parmi ses dernières campagnes menées, le réseau cite notamment les 200 000 signatures reccueillies en 2016 pour l’introduction d’une part d’au moins 20% d’alimentation biologique en restauration collective, son action pour  interdire l'utilisation des insecticides néonicotinoïdes, la publication des premières mesures mettant en évidence la présence de nanoparticules dans les biens de consommation courante, la coordination la huitième édition du Jour de la Nuit, et son oppositions aux grands projets inutiles et imposés au premier rang desquels se trouve l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Agréée puis habilitée au titre de l’article 141-3 du code de l’environnement depuis le 15 décembre 2016, Agir pour l’Environnement a déclarer souhaiter mener une campagne pour des Etats généraux de l’agriculture et de l’alimentation, ouvertes et pluralistes.

 

Les documents comptables (bilan et compte de résultat, projet de budget, rapport de la Commissaire aux comptes) sont en accès libre sur le site d’Agir pour l’Environnement en cliquant ici.

 

 
Vous aimerez aussi...