" L 'abeille domestique, c'est comme une poule ! Elle est sélectionnée et élevée pour produire du miel, comme la volaille doit pondre des œufs, explique Hugues Mouret, directeur scientifique de l'association Arthropologia près de Lyon. Le grand public ne connaît qu'elle. Or il existe à côté de cette Apis mellifera, 927 espèces d'abeilles sauvages en France ! Beaucoup se spécialisent sur une seule fleur. En matière de pollinisation, elles sont donc très efficaces. Mais elles sont aussi plus vulnérables à la pollution et à la bétonisation des terres. Sans elles, toute une partie de notre alimentation disparaîtrait : la plupart des fruits, mais aussi le colza, le tournesol et de nombreux légumes et plantes aromatiques. Pour sauver la biodiversité, inutile d'installer des ruches. On n'enraye pas le déclin des oiseaux en posant des poulaillers ! Sauvons d'abord les abeilles sauvages. Notre avenir en dépend. »

© Nicolas Vereecken

Réservé aux abonnés
Galerie photo
Vous aimerez aussi...